Testez votre audition

Cliquez ici

Nouveau centre à Saint-Jean

Cliquez ici

Comprendre la perte auditive
avec Audition Valla Peyrat, à Valence, dans la Drôme (26)

Vous habitez près de Valence, dans la Drôme (26) ou dans l’Ardèche (07), découvrez le centre Audition Valla Peyrat près de chez vous !

Baisse d’audition, que faire ? Évaluez vos besoins et faites un bilan auditif gratuit et complet près de chez vous !

L’OREILLE :
COMMENT ÉCOUTER LE MONDE QUI VOUS ENTOURE…

Vous allez faire un premier entretien auditif ? Comprenez votre audition… L’oreille est distinguée en trois parties : l’oreille externe, l’oreille moyenne et l’oreille interne.

OREILLE EXTERNE

Elle capte les ondes sonores et les dirige vers le tympan à travers le canal auditif.

OREILLE MOYENNE

Elle est à son tour heurtée par les ondes sonores. Le tympan commence à vibrer et les vibrations entraînent le mouvement rapide de trois osselets (le marteau, l’enclume, et l’étrier) dans l’oreille moyenne. Ce processus intensifie le son avant qu’il ne parvienne à l’oreille interne, à travers la membrane, que l’on appelle la fenêtre ovale.

OREILLE INTERNE

En traversant la fenêtre ovale, les vibrations du son provoquent un mouvement en forme d’onde du fluide contenu dans la cochlée. Des milliers de cellules ciliées sensorielles sont alors activées et génèrent des signaux électriques, qui traversent le nerf auditif et aboutissent au cerveau, où ils sont reconnus comme des sons.

PERTES AUDITIVES : IDENTIFIER L’ORIGINE DE LA SURDITE

LA PERTE AUDITIVE DE PERCEPTION

C’EST QUOI ? = Ce type de perte auditive, la plus courante, touche environ 90 % des personnes. La perte auditive de perception est généralement causée par un endommagement de la cochlée (l’oreille interne) ou le trajet nerveux de l’oreille interne au cerveau.

LES CAUSES = Cette perte d’audition peut venir d’un vieillissement naturel de l’oreille (la presbyacousie), d’une exposition à des sons trop forts ou de facteurs génétiques.

LES CONSÉQUENCES = Les signaux qui parviennent au cerveau sont sans information auditive essentielle : la parole est inintelligible et les sons inaudibles.

LA PERTE AUDITIVE DE TRANSMISSION

C’EST QUOI ? = La perte auditive de transmission apparaît lorsque l’oreille externe ou l’oreille moyenne ne fonctionnent pas correctement.

LES CAUSES = L’excès de cérumen, une infection, une perforation du tympan, toute rupture ou tout raidissement de la chaîne ossiculaire (les trois osselets de l’oreille moyenne) peuvent en être la cause.

LES CONSÉQUENCES = Elle entraîne une perte auditive conductive et empêche le son de se rendre jusqu’à l’oreille interne.

Surdité légère Surdité moyenne Surdité sévère Surdité profonde Surdité totale
21 à 40 dB 41 à 70 dB
1er degré : 41 à 50 dB
2nd degré : 51 à 70 dB
70 à 90 dB Supérieure à 90 dB Pas d’audité mesurable
La voix normale est perçue facilement, tandis que la voix basse et les chuchotements sont perçus difficilement. 1er degré : la parole est entendue si l’on élève la voix, mais mal comprise.
2nd degré : la personne comprend mieux si elle regarde l’interlocuteur. Quelques bruits familiers sont perçus.
Le handicap est important, et seuls les bruits forts et les voix fortes et proches sont perçues. La parole n’est plus du tout perçue et seuls les bruits très puissants sont entendus, sans être nécessairement identifiés.

LES PATHOLOGIES AUDITIVES

L’HYPERACOUSIE

Elle désigne un dysfonctionnement de l’audition, caractérisée par une hypersensibilité de l’ouïe. Une personne atteinte d’hyperacousie ne pourra pas tolérer certains sons qui nous paraissent anodins, ni certains environnements bruyants.

LA PRESBYACOUSIE

Il s’agit d’un phénomène plus ou moins marqué selon les individus, et qui résulte du vieillissement. La presbyacousie est une perte progressive de l’audition liée à l’âge, bilatérale et symétrique, surtout dans les fréquences élevées.

L’ACOUPHÈNE

Il s’agit d’une perception de sons en l’absence de source sonore : bourdonnement, sifflement… L’acouphène peut survenir à tout âge, après une exposition à des bruits forts, des problèmes de santé ou un choc émotionnel. Le facteur déclencheur varie suivant les personnes, et il peut être passager comme définitif.